SRG SSR

Qualité

Qualité

Qu'est-ce que la qualité?

La qualité, ça compte, elle a du bon. On veut tous de la qualité, on la tient en haute estime et on la met en avant. Seulement voilà, dès qu’on doit expliquer en quoi elle consiste exactement, c’est plus difficile et on essaie tant bien que mal de s’en sortir en donnant des exemples. Aucun concept ou presque n’est connoté aussi positivement, tout en restant difficile à saisir. Le problème est le suivant: les affirmations sur la qualité trahissent les jugements de valeur de ceux qui parle de qualité. Souvent, on juge d'après ses propres critères, forcément subjectifs. Les collaborateurs SSR et le public portent deux regards différents sur la qualité du programme, l’Ofcom, qui est l'organe de contrôle, un autre encore. Pour pouvoir évaluer et juger la qualité, il faut d'abord s’entendre sur des critères.

Alors qu'une entreprise privée peut définir ses critères qualité de manière relativement autonome, une entreprise justifiant d'un mandat de service publiccomme la SSR est soumise à certaines règles. La concession définit ainsi quatre critères supérieurs en relation avec la qualité: la pertinence, la crédibilité, le sens des responsabilités et le professionnalisme journalistique. 

En plus de ces standards nationaux, il existe des critères et des objectifs qualité propres à chaque unité d'entreprise, que chaque rédaction, jusqu’à la plus petite, se fait un devoir de respecter. En l'occurrence, il s'agit surtout d’exigences liées à l'activité journalistique elle-même.

A côté de la législation et de ces exigences particulières, un troisième élément joue un rôle prépondérant dans la définition de la qualité: le public.

Comment la SSR fait-elle pour garantir la qualité?

Pour garantir la qualité, la SSR doit connaître les points de vue mesurables. Mesures d'audience (audimat) et sondages réguliers permettent de connaître ceux du public.

Pour vérifier les objectifs qualité (et tous les autres) fixés par le législateur, on se sert en priorité des éléments de base de l'assurance qualité, communs aux quatre régions linguistiques et à SWI swissinfo.ch

Qualitaet Schema f

En ce qui concerne les standards minimaux, il s'agit avant tout de procédures standard, car en matière de qualité, avoir des procédures clairement définies, c’est déjà un bon début.

Les organes institutionnels SSR ont eux aussi pour mission d'observer et de surveiller la qualité des produits. Il existe ainsi, dans chaque organe institutionnel régional, un Conseil du public qui scrute régulièrement et intensivement la qualité de chaque émission.

Enfin, tous les ans, l'Office fédéral de la communication (Ofcom) charge des instituts indépendants, généralement des universités, d'analyser les programmes de la SSR.

Grafik Bakom fr

Le domaine «Marchés et qualité» de la Direction générale veille à ce que l'ensemble des mesures, des contrôles et des informations relatifs à la qualité du programme circulent comme il se doit. Car pour faire de la qualité, il faut d’abord en parler.

Pourquoi la qualité?

La SSR, première entreprise médias de Suisse, est financée en grande partie par la redevance. En tant qu'entreprise de service public, elle doit faire en sorte que les citoyens puissent exercer leurs devoirs démocratiques. Les médias deviennent plus complexes au fur et à mesure que la numérisation progresse; du fait des bouleversements médiatiques, on peine parfois à distinguer les informations pertinentes et fiables du copier-coller de données non filtrées et non contrôlées. Autant de bonnes raisons qui font que la SSR prend ses obligations de qualité très au sérieux. Nous disons «oui» à la qualité, car elle est, selon nous, un investissement dans la démocratie.

RSIRTRRTSSRFSWI